• Le Monde - Vlaminck - vendredi 22 février

     

    "L'année suivante, il tente de se saisir du sujet auquel se vouent Derain, Matisse et Picasso au même moment, le nu féminin. Tous se mesurent à Cézanne, mort à l'automne 1906. Chez Picasso, l'épreuve suscite Les Demoiselles d'Avignon. Rien de tel chez Vlaminck : ses Baigneuses en restent au stade du pastiche cézannien. Il en est de même des paysages et des natures mortes qui l'occupent jusqu'en 1914".

     

    Le Monde, vendredi 22 février 2008, Philippe Dagen


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :